Rapport synthèse sur le Conseil des universités du Québec

Description

Ce rapport synthèse a été produit dans le cadre de la consultation Corbo qui a pour mandat d’émettre des recommandations quant à un futur Conseil des universités du Québec (CUQ). Il vise à synthétiser les recommandations de la communauté étudiante universitaire sur cet enjeu.

Nous y traiterons du rôle et des pouvoirs du CUQ. Nous souhaitons en faire un organisme expert de l’évaluation des administrations universitaires. Il serait un partenaire des élus et des élues ainsi qu’un expert-conseil sur ces questions. Il devra donc également jouer un rôle programmatique sur le développement du réseau universitaire en mettant en place un plan quinquennal et en émettant des recommandations à l’attention de la ministre. Pour ce faire, il devra être constitué en organisme indépendant à la fois des administrations universitaires qu’il surveille et des pouvoirs politiques qu’il conseille.

Afin d’être sensible à la réalité des communautés universitaires, il devra être composé d’une bonne majorité de personnes issues de la communauté universitaire et s’assurer que l’ensemble des parties prenantes soient représentées en son sein. En ce qui concerne la communauté étudiante, cela signifie un minimum de trois sièges pour les différents cycles d’études – soit le premier cycle, le deuxième cycle et le troisième cycle – ainsi que d’un siège pour la formation continue.

Conscients et conscientes des limites que peut avoir la mission d’un tel organisme et des enchevêtrements de juridiction entre le CUQ, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, l’Assemblée nationale et les administrations universitaires, nous proposons un ajout au projet. Afin de restaurer la confiance de la population envers nos universités qui a été mise à mal par des années de scandales répétés exposés dans les médias, nous proposons d’étendre le mandat du Vérificateur général du Québec à l’ensemble des universités québécoises.

Finalement, nous aborderons la question du rapport entre le CUQ et le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) ainsi que celle de la Commission mixte de l’enseignement supérieur, de son mandat et de sa composition.

Taille du document1.24 MB
Publié le27/10/2016
Dernière modification03/11/2016
Télécharger