Compensation financière des stages : L’UEQ heureuse de voir les partis politiques dévoiler leurs propositions

MONTRÉAL, le 11 septembre 2018 – L’Union étudiante du Québec (UEQ) se réjouit de voir que la compensation financière des stages semble faire de plus en plus l’unanimité auprès des partis politiques québécois. En contexte de pénurie de main-d’œuvre, il est primordial de valoriser le réseau public et parapublic, notamment en compensant la formation pratique. Nous souhaitons souligner une nouvelle fois notre position sur la question des stages, en réaction à la récente publication de la position du Parti Québécois à ce sujet.

En effet, une consultation publique doit avoir lieu afin d’effectuer un état de la situation des stages au Québec. Celle-ci permettra de mobiliser les divers ministères pour apporter des solutions quant à la compensation financière des stages. L’UEQ désire rappeler que les stages non-compensés sont principalement des stages dans le milieu public en éducation, en santé ainsi que dans le milieu des services sociaux. Ces stages sont aussi principalement effectués par des femmes.

Ceci dit, l’Union étudiante du Québec tient à mentionner qu’une telle consultation ne devrait pas ralentir l’apport de solution immédiate où l’information nécessaire est déjà suffisante, notamment en enseignement et pour les futures sages-femmes.

Finalement, l’UEQ tient à rappeler l’importance d’apporter des changements à la loi sur les normes du travail, afin de reconnaître les stagiaires et de leur offrir les mêmes protections que tout autre travailleur, notamment en matière de harcèlement.

CITATION

« C’est de plus en plus unanime : les stages doivent être compensés financièrement. Il s’agit d’une mesure concrète pour éviter que nos sages-femmes et nos infirmières n’entrent sur le marché du travail en étant déjà à bout de souffle. » Guillaume Lecorps, président, Union étudiante du Québec (UEQ).

À PROPOS DE L’UEQ

L’Union étudiante du Québec a pour mission de défendre les droits et intérêts de la communauté étudiante, de ses associations membres et de leurs membres, en promouvant, protégeant et améliorant la condition étudiante et la condition des communautés locales et internationales. Elle compte plus de 79 000 membres universitaires à travers le Québec.

SOURCE Union étudiante du Québec

Pour plus d'informations
Renseignements : Alexandre Ducharme, attaché de presse UEQ, 514-497-2602, politique@unionetudiante.ca