Compensation financière des stages en enseignement

Historique

Depuis la fin du mois d’août 2014, de nombreuses associations étudiantes québécoises en enseignement se rassemblent de manière ponctuelle afin d’organiser la Campagne de revendication et d’actions interuniversitaires des étudiants et étudiantes d’éducation en stage (CRAIES). Le but de cette campagne est de mettre en commun l’ensemble des revendications et des actions des associations étudiantes en enseignement pour en augmenter la visibilité, mais également afin d’obtenir une compensation financière pour les étudiants et les étudiantes en enseignement qui sont en stage final. Après avoir recensé plusieurs lacunes dans l’approche de la CRAIES, les associations étudiantes ont senti le besoin et la pertinence d’instaurer une structure afin d’obtenir plus de moyens et de recentrer les efforts vers un objectif commun. C’est à ce moment que la demande de création d’un comité de travail spécifique (CTS) sur la compensation financière des stages en enseignement a été proposée aux associations membres de l’UEQ.

Le CTS a été créé pour la première fois au mois de décembre 2016, et il a été reconduit par les associations membres au caucus de juin 2017. Grâce à l’intégration de la campagne CRAIES au sein de la structure du CTS, on peut dire que la campagne renait de ses cendres. Des représentations auprès des partis politiques ont été effectuées et tous les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale du Québec ont maintenant une position claire en faveur de la compensation financière des stages en enseignement. Une pétition a également été parrainée par Alexandre Cloutier, le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation, de recherche, de persévérance scolaire et d’alphabétisation et déposée à l’Assemblée nationale du Québec. Suite à cela, une conférence de presse a été organisée avec les différentes ailes jeunesse des partis politiques pour porter d’une voix commune nos revendications et interpeller le gouvernement. Parallèlement à tout ça, de nombreux groupes de la société civile tels Force jeunesse, les Forums jeunesse du Québec et les syndicats ont été approchés pour créer une coalition autour de l’enjeu en vue des prochaines élections provinciales.

La prochaine année sera essentiellement consacrée à la mise en œuvre de la deuxième partie du plan d’action adopté par la CRAIES. Il s’agira d’effectuer une recherche sur les différents mécanismes de compensation financière ainsi que de poursuivre les représentations politiques en vue de bâtir un consensus social autour de la compensation financière des stages en enseignement pour l’élection de 2018.

Liste des organisations intéressées

  • Association générale étudiante de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (AGEUQAT)
  • Association générale des étudiants de l’Université du Québec en Outaouais (AGE-UQO)
  • Association Générale des Étudiant(e)s de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE-UQTR)
  • Confédération des Associations d’étudiants et étudiantes de l’Université Laval (CADEUL)
  • Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM)
  • Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS)
  • Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQÀM (ADEESE)
  • Bishop’s University Students’ representative council (BUSRC)

Mission et objectifs

Le but du CTS est qu’une mesure de compensation financière soit mise en place par le gouvernement du Québec pour les étudiantes et les étudiants en enseignement participant à un stage final de prise en charge.

Quatre objectifs sont ciblés afin d’attendre le but souhaité :

  • Créer un argumentaire solide relatif à la compensation financière pour les étudiantes et les étudiants en stage final en enseignement ;
  • Faire de la représentation auprès des différents acteurs et des différentes actrices politiques de la société civile quant à l’enjeu de la compensation financière pour les étudiants et les étudiantes en stage final en enseignement ;
  • Soutenir la mobilisation étudiante autour de l’enjeu de la compensation financière pour les étudiantes et les étudiants en stage de prise en charge en enseignement ;
  • Utiliser les élections provinciales de 2018 pour inscrire l’enjeu dans le débat public.

Budget



Voici notre argumentaire sur le sujet

Pour plus d'informations
Si vous désirez avoir plus d’informations sur ce CTS, sur le plan d’action ou pour toutes autres questions, n’hésitez pas à contacter Alexis Tremblay, chargé de projet pour le CTS en enseignement, à l’adresse suivante : cts.education@unionetudiante.ca

Pour plus d’informations générales sur les CTS, contactez  cts.info@unionetudiante.ca