Lancement de la campagne «CONSENSUS» pour faire suite à #MoiAussi et #EtMaintenant

7 mars 2018 – À l’occasion de la Journée internationale de la femme, Québec contre les violences sexuelles, Sans oui, c’est non!, la FECQ et l’UEQ s’unissent pour lancer la campagne de mobilisation CONSENSUS qui s’inscrit dans la foulée des mouvements #MoiAussi et #EtMaintenant.

Dès le 8 mars prochain, les associations étudiantes collégiales et universitaires ainsi que la population québécoise sont invitées à porter un cœur jaune, s’affichant ainsi en tant qu’alliées et alliés des personnes survivantes de violences à caractère sexuel.

La campagne CONSENSUS a pour but de faire la promotion d’une culture relative à la sexualité au Québec, c’est-à-dire une culture axée sur le consentement, le respect et le désir mutuel. Pour ce faire, les partenaires de la campagne ont rassemblé un éventail d’outils de mobilisation, de matériel de sensibilisation, ainsi qu’un répertoire des ressources disponibles pour toutes les personnes qui souhaitent joindre le mouvement.

SIGNIFICATION DU COEUR JAUNE

Les personnes qui porteront le coeur s’engagent à suivre ces cinq principes:

#EtMaintenant, je crois les victimes et j’adopte des attitudes aidantes lorsque je reçois un dévoilement d’agression à caractère sexuel;
#EtMaintenant, j’exprime clairement mon désaccord lorsque j’entends des propos banalisant la violence sexuelle;
#EtMaintenant, j’interviens immédiatement lorsque je suis témoin d’intimidation, de harcèlement ou de tout type d’agression à caractère sexuel;
#EtMaintenant, j’appuie les luttes menées dans ma région contre la violence sexuelle et je soutiens mon CALACS;
#EtMaintenant, je revendique une éducation à la sexualité de qualité, valorisant les rapports égalitaires et la diversité des expériences pour tous les jeunes du Québec.

CITATIONS

« Toutes et tous ensemble, nous avons un devoir envers les générations futures de créer un consensus social pour éviter d’être dans la même situation dans 10, 20 ou 30 ans en matière de violences à caractère sexuel. Il est de notre responsabilité collective de changer les choses durablement et de se mobiliser pour mettre fin à la culture du viol. », affirme madame Mélanie Lemay, co-fondatrice de Québec contre les violences sexuelles.

« 50 ans après la libération sexuelle menée par nos grands-mères et nos mères, il est temps pour notre génération de s’unir pour mener une nouvelle révolution sexuelle au Québec, soit celle du désir mutuel. Plus jamais nous n’accepterons que coexistent violence et sexualité. », déclare madame Caroline Aubry, directrice générale de Sans oui, c’est non!

« Après le carré rouge, nous sommes fiers aujourd’hui de porter le coeur jaune, symbole d’un nouveau mouvement social de grande importance pour le mouvement étudiant, celui de la lutte à la culture du viol et de l’appui aux personnes survivantes de violence à caractère sexuel. », ajoute monsieur Jason St-Amour, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec.

« Avec cette campagne, on veut répondre à la question « #EtMaintenant? » On veut offrir des pistes d’action à nos membres et à la population, pour que chaque individu puisse contribuer à la cause. On veut donner de la visibilité aux ressources et services offerts sur les campus et par le milieu communautaire, pour qu’à l’avenir, aucune personne survivante ne se sente laissée à elle-même. », conclut monsieur Simon Telles, président de l’Union étudiante du Québec.

SITE DE CAMPAGNE

Pour plus d’informations, visitez le site web de la campagne : http://www.sansouicestnon.ca/consensus/

-30-

À PROPOS DES PARTENAIRES

Québec contre les violences sexuelle (QCVS) est un mouvement formé de personnes militantes qui travaillent à identifier et revendiquer des moyens concrets pour éduquer et sensibiliser la population à la culture du viol.

Sans oui, c’est non! (SOCN) vise à prévenir et contrer les violences à caractère sexuel dans les cégeps et les universités par de la prévention et de la formation autour de la notion de consentement sexuel.

L’Union étudiante du Québec (UEQ) représente 79 000 membres dans 8 associations étudiantes universitaires du Québec.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente 70 000 étudiants provenant de 25 cégeps répartis sur tout le territoire québécois.

SOURCE Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Coordonnées de l’UEQ:
Alexandre Ducharme, Attaché politique
Courriel: pol@unionetudiante.ca
Téléphone: (514) 497-2602