Référendum d’affiliation de la FEUS à l’UEQ

Du 18 au 22 février 2019, vous, étudiantes et étudiants au premier cycle à l’Université de Sherbrooke, serez appelés à voter au référendum d’affiliation à l’Union étudiante du Québec (UEQ). La question suivante vous sera posée :

Acceptez-vous que votre association étudiante de campus, la Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS), s’affilie à l’Union étudiante du Québec (UEQ) en tant que membre, moyennant une cotisation supplémentaire de 4,63 $ par 1. étudiant, par session, indexée annuellement à l’indice des prix à la consommation* (IPC)?

Les deux semaines précédant le vote, le camp du OUI à l’UEQ et le camp du non vous présenteront leurs arguments afin de bien vous informer sur la question.

Cette page vous permettra donc de mieux comprendre ce qu’est l’Union étudiante du Québec et ce qu’elle peut offrir. Vous êtes invitées et invités à naviguer sur notre site internet et à suivre sur la page facebook et instagram du comité du OUI pour davantage d’information. Vous pouvez également nous joindre en tout temps à info@unionetudiante.ca. Il nous fera un plaisir de répondre à vos questions!

 

C’est quoi, l’UEQ?

L’Union étudiante du Québec regroupe déjà 9 associations membres et 88000 étudiantes et étudiants représentés. Il s’agit donc de la plus grande association nationale de la province!

L’objectif de nous regrouper au niveau national est simple : concerter les idées des régions et des grands centres, des petites et des grandes universités, pour proposer des solutions sérieuses, recherchées et ambitieuses en terme d’éducation supérieure et militer pour la condition étudiante. L’avantage de nous asseoir tous et toutes autour d’une même table est de mettre en commun nos idées et nos ressources, et ce, pas seulement en temps de crise. Cela permet aussi de montrer aux décideurs et aux décideuses un front uni, toujours prêt et fort de l’enthousiasme de ses membres

L’UEQ, c’est une association nationale crédible, sérieuse, accessible, qui a déjà fait ses preuves, et qui cherche à faire toujours mieux pour vous représenter auprès du gouvernement et des autres groupes décisionnels de la société. Ce qu’on veut, c’est montrer front commun au gouvernement pour faire avancer VOS valeurs, VOS causes et VOS projets en enseignement supérieur, au Québec, et même au Canada! Pas question de vous enlever votre autonomie locale : les étudiantes et les étudiants de Sherbrooke auront toujours leurs enjeux propres, mais certains enjeux sont partagés par l’ensemble de la communauté étudiante du Québec.

Donnons-nous la possibilité d’aller plus loin, collectivement. Donnons-nous la possibilité de façonner le réseau d’enseignement supérieur que l’on souhaite vraiment. Donnons-nous la possibilité d’améliorer concrètement la vie étudiante au Québec.

Nos réalisations

L’UEQ : Des valeurs qui nous ressemblent.

L’UEQ défend quotidiennement des principes comme l’équité sociale, l’égalité des chances à l’université, la protection de l’environnement et bien évidemment, sa mission est de défendre la condition étudiante universitaire.

Au niveau organisationnel, l’UEQ est bâtie sur des valeurs solides qui résonnent à Sherbrooke : l’équité, le consensus, l’efficacité et la transparence.

Par ailleurs, au niveau de la transparence, les documents adoptés en instance, les règlements, le budget annuel ainsi que les résolutions adoptées par la caucus et l’assemblée générale sont disponibles sur son site internet.

Budget annuel Documents

L’UEQ : Une actrice sociale.

La mission principale de l’UEQ est de défendre la condition étudiante universitaire au Québec. L’UEQ travaille bien entendu sur les dossiers académiques qui touchent directement les étudiantes et les étudiants dans le cadre de leur cheminement scolaire, mais plus encore : elle joue un rôle d’actrice sociale. En effet, l’UEQ s’implique dans des causes sociales qui rejoignent directement ses membres par leur statut d’étudiante ou d’étudiant ou encore, leur statut de citoyen ou de citoyenne.

D’abord, l’UEQ travaille depuis sa création à la lutte et la prévention des violences à caractère sexuel sur les campus universitaires québécois. Elle a été très active dans le processus d’élaboration du projet de loi 151 et a rencontré la ministre de l’Enseignement supérieur à plusieurs reprises pour s’assurer que la mouture finale du projet de loi réponde aux besoins de la communauté étudiante. Plusieurs des éléments qu’elle demandait aux été inclus à la loi. Pour plus d’information sur la lutte aux violences à caractère sexuel, cliquez sur le bouton ci-dessous.

L’UEQ participe également à plusieurs tables d’échanges et collectifs avec divers membres de la société civile concernant des enjeux comme la lutte à la pauvreté, la lutte contre l’homophobie et la transphobie dans les réseaux de l’éducation, la lutte aux paradis fiscaux et le SENSÉ (Solution étudiante nationale pour un scrutin équitable). Pour consulter la liste exhaustive des collectifs, cliquez ici.

Le développement durable est également une préoccupation importante pour l’UEQ. Soucieuse de faire sa part, elle a produit des fiches techniques sur différentes thématiques afin d’outiller les associations étudiantes et les clubs étudiants pour améliorer le bilan de leur campus. À l’écoute de la volonté de ses associations membres, l’UEQ a mis sur pied une campagne pour enrayer l’usage des bouteilles d’eau en plastique sur les campus universitaires. Cette dernière a permis de développer une multitude d’outils afin de soutenir les associations étudiantes locales dans leurs revendications auprès de leur administration. S’inspirant des leaders dans le domaine comme l’Université de Sherbrooke, la mouvance de sensibilisation et de pression a contribué à faire bouger des universités comme McGill, qui a retiré de ses campus les bouteilles d’eau à usage unique au printemps dernier. C’est aussi ça, une association étudiante nationale forte : un lieu de rassemblement et d’idées où peuvent s’entraider les forces vives du mouvement étudiant. Pour plus d’information sur la campagne, cliquez ici.

Lutte aux violences à caractère sexuel Développement durable

L’UEQ : Militer pour l’égalité des chances à l’université.

Militer pour l’égalité des chances à l’université, c’est la mission même de l’UEQ! Elle travaille pour l’accessibilité financière aux études ; c’est ainsi qu’elle a mené une campagne pour un réinvestissement dans le programme d’aide financière aux études (AFE). Au terme de celle-ci, l’UEQ a réussi à convaincre le gouvernement du Québec à bonifier de 80 millions de dollars le régime d’AFE. Concrètement, c’est 462$ de plus par année pour près de 150 000 bénéficiaires de l’AFE et 994$ de plus pour les parents-étudiants monoparentaux.

L’UEQ travaille également sur l’accessibilité aux études des étudiantes et des étudiants en situation de handicap, des étudiantes et des étudiants internationaux et des populations autochtones. Elle produit des recherches concernant ces dossiers et effectue ensuite la représentation politique nécessaire à l’aboutissement de ses recommandations. Pour plus d’information sur ces sujets, consultez notre documentation :

Accueil et soutien des personnes autochtones dans les universités québécoises
Avis sur la déréglementation des droits de scolarité des étudiantes et des étudiants internationaux
Campagne des 80 millions en aide financière aux études

L’UEQ : Des projets rassembleurs et innovants.

L’UEQ est toujours présente pour soutenir ses associations étudiantes membres dans leurs projets et luttes locales, mais son travail d’association étudiante nationale va plus loin : il s’agit également d’avoir une vision globale de la condition étudiante québécoise et de mener des projets d’envergure en ce sens. Un exemple concret de ce travail est la réalisation de l’enquête panquébécoise sur la santé psychologique. Plusieurs associations étudiantes sont préoccupées par la santé psychologique étudiante depuis déjà quelques années et c’est ainsi qu’elles ont décidé de travailler avec l’UEQ pour mener une enquête d’envergure leur permettant d’obtenir un portrait de la santé psychologique de la population étudiante universitaire.  Cette enquête a été menée à l’automne 2018 dans 14 établissements universitaires et elle rassemblait 21 associations étudiantes de partout au Québec. À terme, l’UEQ a récolté les réponses de près de 24 000 étudiantes et étudiants avec un taux de participation global de plus de 16%, ce qui en fait, à ce jour, la plus grande enquête jamais menée par le mouvement étudiant. Au cours des prochains mois, l’UEQ analysera les données recueillies et dressera l’état de la situation de la santé psychologique dans les universités. Ces résultats permettront de revendiquer de meilleurs services et une aide plus adaptée pour répondre aux enjeux de santé psychologique sur les campus universitaires du Québec.

Enquête panquébécoise sur la santé psychologique étudiante

L’UEQ, c’est nous!

 

L’UEQ est une association à l’écoute de ses membres. Prenons l’exemple des stages, dossier sur lequel l’UEQ travaille depuis longtemps.

Quand les étudiantes et les étudiants en éducation se sont tournés vers l’UEQ pour un soutien politique dans le cadre de leur campagne pour obtenir une compensation financière pour leur stage 4 obligatoire, l’UEQ était présente. Grâce à ce soutien et la mobilisation des associations locales comme l’AGEEFEUS, les étudiantes et les étudiants en éducation ont obtenu 3900$ dans leurs poches pour l’accomplissement de leur stage.

C’est aussi une aide que les étudiantes et les étudiants en psychologie qui revendiquaient la compensation financière de leur internat ont obtenue et que les futurs pharmaciens et futures pharmaciennes ont eu, alors que le gouvernement et l’Ordre des Pharmaciens du Québec étaient en plein conflit, mettant en péril les stages des étudiants et des étudiantes. L’UEQ est là pour ses membres, quelle que soit la réalité particulière dont il est question. Elle peut offrir tout le soutien nécessaire à la réalisation de vos objectifs!

Présentement, elle travaille à l’amélioration des conditions de stages, y compris le financement, au travers de la position suivante : Que l’UEQ travaille à la mise en œuvre de mesures étatiques visant à améliorer les conditions de stage et à compenser financièrement les étudiantes et les étudiants accomplissant un stage où les actes posés relèvent de l’exercice normal d’un emploi donné.

L’UEQ est là pour ses membres, quelle que soit la réalité particulière dont il est question. Elle peut offrir tout le soutien nécessaire à la réalisation de vos objectifs!