Violences à caractère sexuel

Les violences à caractère sexuel constituent un problème majeur qui ne devrait absolument pas être toléré dans notre société et, par conséquent, dans les établissements d’enseignement supérieur. Les établissements d’enseignement supérieur sont des milieux à haut risque de violences à caractère sexuel, étant donné les facteurs de proximité, de hiérarchie et de rôles qui en découlent. Dans un tel contexte, les violences à caractère sexuel s’avèrent être un problème d’autant plus essentiel à traiter étant donné la complexité du contexte et des risques encourus pour la communauté universitaire.

Ressources de nos universités membres :

FAÉCUM : https://harcelement.umontreal.ca/ressources/ressources-sur-le-campus/

REMDUS :  https://www.usherbrooke.ca/respect/ressources/vacs/ressources-a-ludes

POLYTECHNIQUE (AEP, AECSP) : https://www.polymtl.ca/bipcv/

AECSHEC :  https://harcelement.hec.ca/

AGEUQAT : https://www.uqat.ca/guichet-vacs/

AEENAP https://enap.ca/enap/15582/Prevention-et-lutte-contre-les-violences-a-caractere-sexuel.enap

BUSRC  :  https://www.ubishops.ca/future-current-students/student-campus-life/student-services/health-wellness/sexual-assault/get-help-emergency-resources/

AÉESG : https://harcelement.uqam.ca/
AÉTÉLUQ : https://www.teluq.ca/site/services/bpi.php

Autres ressources :

Centres désignés d’agression sexuelle :

On trouve des centres désignés dans toutes les régions du Québec. Ces centres offrent des services confidentiels aux victimes d’agression sexuelle, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les centres désignés sont souvent situés dans les urgences des hôpitaux, dans les CLSC, et dans les dispensaires. Ils offrent différents services d’aide médicale et psychologique aux victimes. Ces services s’adressent aux enfants, aux adolescents et adolescentes, et aux femmes et aux hommes qui ont besoin d’une évaluation de leur état de santé et d’un examen médical ou médicolégal.

http://agressionsexuellemontreal.ca/urgence/centres-designes

Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel :

Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) est un organisme à but non lucratif qui relève de l’action communautaire autonome. Le Regroupement réunit les CALACS dans le but de favoriser l’échange d’expertises entre les membres, de soutenir la recherche de solutions pour enrayer les violences sexuelles et d’assurer le développement de services d’intervention féministe en agressions sexuelles pour toutes les femmes du Québec.

http://www.rqcalacs.qc.ca/calacs.php

Juripop :

Vous avez accès aux services d’un ou d’une avocate si vous avez vécu ou avez été témoin de harcèlement au travail ou des violences à caractère sexuel sur le territoire du Québec, peu importe vos revenus, votre âge, votre statut d’immigration (précaire ou non), votre identité de genre ou votre orientation sexuelle ou romantique.

Centre d’aide aux victimes d’acte criminel :

Vous avez été victime ou témoin d’un acte criminel ?

Vous êtes un proche d’une personne victime ?

Vous pouvez obtenir de l’aide. N’hésitez pas à nous contacter !

Peu importe :

  • votre âge, votre identité ou votre expression de genre,
  • la nature et la gravité de l’acte criminel,
  • le moment où l’acte criminel a eu lieu,
  • que l’auteur de l’acte criminel ait été identifié ou non,
  • que la personne victime ait porté plainte ou non.

https://cavac.qc.ca/