À propos

Comités de travail spécifiques

Les comités de travail spécifiques (CTS) sont des coalitions ponctuelles qui sont créées pour travailler sur des enjeux spécifiques pendant une durée donnée et qui sont ouvertes à des organisations non membres. C’est un bon moyen pour l’Union étudiante du Québec d’être plus en phase avec la société civile et de ne pas être enclavée sur elle-même.
Comités de travail spécifiques

Création d’un CTS

Les comités de travail spécifiques (CTS) sont créés à la demande de 3 (trois) associations membres. Les demandes doivent s’accompagner d’un plan d’action, d’un budget et d’une liste de participants souhaitant s’impliquer dans le CTS.

Autonomie

Les CTS sont autonomes dans les structures de l’Union étudiante du Québec. Chaque CTS décide de sa composition, de ses actions politiques ainsi que ses règles de fonctionnement. Les associations participantes pourront donc décider entre elles comment s’articulera leur campagne et pourront effectuer leur propre représentation politique vis-a-vis cet enjeu.

Les CTS existants

Financement et endettement étudiant

Le but de ce CTS est de connaître la réalité économique des étudiantes et des étudiants au Québec. Pour ce faire, il faut qu’en premier temps, un portrait de la situation financière et de l’endettement des étudiantes et des étudiants universitaires du Québec soit dressé. Dans un deuxième temps, un discours adapté à la réalité et au contexte universitaire québécois devra être produit.

Le CTS a été créé en 2019, à la suite de l'adoption de positions sur l'endettement et la précarité financière par l'UEQ. L’enquête Sous ta façade a révélé que la précarité financière influence significativement la santé psychologique étudiante. Considérant qu’il n’y a aucune donnée actuelle sur le financement et l’endettement des universitaires, les associations membres ont alors demandé à l’UEQ de se pencher sur la question.

L’enquête devait avoir lieu en 2020, mais la pandémie de la COVID-19 a empêché la tenue de l’enquête puisque la situation financière particulière de la communauté étudiante durant cette période aurait faussé les résultats. Bien que la pandémie de la COVID-19 soit encore présente, il a été déterminé que l'enquête aurait lieu à l'automne 2022 afin d'avoir un portrait actuel de la situation financière des personnes étudiantes.

OBJECTIFS

Le but du CTS est de se pencher sur la question de l’endettement et du financement de la communauté étudiante. Puisqu’il s’agit d’un CTS, l’UEQ espère avoir un état de lieu de l’ensemble de la communauté étudiante à travers le Québec, notamment avec la participation des associations non membres.

Une telle enquête permettra de documenter la situation financière de la population étudiante, et ainsi produire des recommandations et des demandes claires basées sur les besoins réels des étudiantes et des étudiants. Ces demandes seraient particulièrement adressées aux gouvernements provincial et fédéral dans le but de prévenir ou diminuer la précarité financière et l’endettement.

Santé psychologique étudiante

Le but de ce CTS est de dresser un portrait de l’état de la santé psychologique des étudiants et des étudiantes universitaires du Québec ainsi que de documenter l’offre de service en matière de santé psychologique dans les différentes universités québécoises, entre autres, en produisant un discours adapté à la réalité et au contexte des universités québécoises.

Le comité de travail sur la santé psychologique étudiante a mené sa première enquête panquébécoise en 2018 et le rapport a été publié en 2019, accompagné d’une grande campagne de sensibilisation nommée Sous ta façade. En 2020, une enquête éclair a été menée afin de documenter l’impact de la pandémie de COVID-19 sur la santé psychologique de la communauté étudiante.

OBJECTIFS

- Dresser l’état de la santé psychologique de la population étudiante québécoise grâce à une enquête panquébécoise ;
- Produire un discours sur l’état de la santé psychologique de la population étudiante québécoise et sur l’offre de service en matière de santé psychologique dans les différentes universités québécoises ;
- Outiller les associations étudiantes dans la mise en œuvre des recommandations obtenues.

Élections provinciales 2022

Le but de ce CTS est de réunir le plus d’associations étudiantes du Québec autour de revendications communes en vue des élections provinciales de 2022.

Depuis sa création, l’UEQ a rassemblé les associations étudiantes du Québec à deux reprises sous la bannière d’un comité de travail spécifique (CTS) afin de proposer des revendications électorales communes : une première fois dans le cadre des élections provinciales 2018, puis en 2019 pour les élections fédérales.

Ces CTS ont permis aux associations étudiantes de co-créer des plateformes de revendications utilisées durant les campagnes électorales pour faire connaître la voix étudiante. Cette stratégie a notamment mené à des promesses sur la compensation financière des stages et la création de stratégie nationale pour prévenir et lutter contre les problèmes de santé psychologique. La collaboration de l’ensemble des associations participantes a donc permis au mouvement étudiant de se faire entendre lors des dernières élections.

OBJECTIFS

La mission du présent CTS sera donc de réunir le plus d’associations étudiantes du Québec autour de revendications communes pour les élections provinciales de 2022. Cette mission sera accomplie en menant une consultation élargie des enjeux étudiants auprès de toutes les associations étudiantes en prévision des élections. Cette consultation mènera à la création d’une plateforme de revendications communes qui sera utilisée par le CTS dans la représentation auprès des candidates et des candidats des élections provinciales de 2022.

De plus, une campagne de revendications, incluant du matériel de campagne commun (affiches, visuels médias, etc.) sera rendue disponible aux associations participantes. Finalement, une campagne de sortie de vote sera organisée pour encourager la population étudiante à s’exprimer lors du prochain suffrage.

Développement durable

Le but de ce CTS est d’organiser des actions en développement durable au sein des campus.

Le développement durable est un dossier de grande envergure qui préoccupe les associations étudiantes membres et non membres de l’UEQ. Puisque le sujet du développement durable constitue une lutte sociale et nécessite une implication constante, il y a eu, au fil du temps, plusieurs actions menées à partir de ce CTS.

Les associations étudiantes membres ont décidé de mettre sur pied un comité de travail spécifique (CTS) en développement durable afin de développer des campagnes ponctuelles auxquelles les associations peuvent participer et s’y approprier.

Dans le passé, ce CTS a créé de fiches sur différents sujets, comme la gestion des matières recyclables ou l’agriculture sur les campus. Également, une campagne sur le bannissement de bouteilles d’eau en plastique dans les universités a été menée.

OBJECTIFS

Le but du CTS est d’organiser des actions en développement durable au sein des campus. La première campagne a eu pour objectif de faire bannir la vente de bouteilles d’eau à usage unique sur les campus visés. Par la suite, le CTS a participé à la révision d’un avis sur l'impact environnemental des universités qui a été adopté lors du mandat 2021-2022.
Conçu et développé par Squalls
UEQ utilise des cookies pour analyser le trafic sur ce site. En continuant à utiliser le service, vous acceptez notre utilisation de cookies comme décrit dans la Politique de confidentialité